Accueil > MICROTECHNIQUES > La formation

La formation

samedi 9 février 2008 par M.Billard

Le Lycée Blaise Pascal à MIGENNES offre une formation en Microtechniques sur 3 ans, après une classe de 3e des Collèges.

Le diplôme obtenu est un Baccalauréat Professionnel « Microtechniques ».

LE MÉTIER

La miniaturisation des systèmes conduit le secteur de la production vers de nouvelles activités.
Il s’agit à présent de mettre au point et de fabriquer toujours plus petit et plus éla­boré, de mêler la mécanique et différentes technologies dans des domaines comme l’horlogerie, le jouet, l’automobile etc...

Il nous faut donc former des techniciens aptes à :

  • élaborer intégralement des pro­totypes ,
  • à les tester,
  • à les diagnostiquer et à les réparer.

Ce technicien devra s’intégrer à une équipe d’études et de méthodes dans une démarche de progrès .

Ses compétences lui permettent également :

  • D’améliorer le produit et la « qualité » dans l’entreprise.
  • D’identifier et d’évaluer les risques pour les personnes, les biens et l’environnement.
  • De communiquer.
  • D’organiser son activité et de coordonner celle de son groupe si nécessaire.
  • De former éventuellement de nouveaux membres du groupe de production.

ACTIVITÉ

Les activités du microtechnicien à ce niveau de formation s’articulent autour de 4 pôles :

Fabrication
Montage
Tests, essais et contrôles
Maintenance
ACTIVITÉS et TACHES du BAC PRO Microtechnique

FABRICATION


Le pôle FABRICATION fait du microtechnicien une personne capable de réaliser des prototypes.

Il doit être capable de réaliser à l’aide de machines conventionnelles ou à commande numérique des pièces de petites dimensions et des cartes électroniques comportant des composants de très petites tailles (CMS Composants Montés en Surface)

Les procédés d’usinage de pièces disponibles au lycée sont :

La lecture de plans 2D, mécaniques, électroniques et électrotechniques, dans une moins grande mesure, représente pour ce technicien une compétence indispensable.


MONTAGE


Ce pôle, très important puisqu’il fait la spécificité du microtechnicien, représentent 60% du temps de formation.
Ce pôle amène à l’étude des assemblages par des opérations de montage et de démontage sur tous matériels microtechniques. Il fait de ce technicien une personne capable d’effectuer le montage complet d’un appareil de petite taille à l’aide de schémas 2D et 3D et suivant des procédures de montage strictes.

L’objectif est d’amener le futur technicien à développer des attitudes et des gestes assurant la qualité du montage.


TESTS, ESSAIS ET CONTRÔLES


Le microtechnicien peut être amené à effectuer des contrôles sur des appareils ou les sous-ensembles qui le composent afin d’en établir la conformité.

Ainsi il doit être capable d’effectuer :

  • des test sur des prototypes
  • des contrôles dimensionnels
  • des contrôles d’états de surface, de profil
  • des contrôles électriques
  • des contrôles de fonctionnement...

Sa capacité à suivre strictement des procédures est indispensable.

Ce pôle de formation lui permet d’acquérir une bonne maitrise des outils de mesures ( pied à coulisse, palmer, multimètre, oscilloscope, fréquencemètre, projecteur de profil, rugosimètre...) en particulier il apporte à ce technicien une sensibilité à l’étalonnage et aux limites des appareils de mesure ainsi qu’aux unités des grandeurs physiques mesurées.

Il doit être capable de renseigner des documents techniques et analyser les données issues des mesures effectuées afin d’établir la conformité ou non d’une pièce, d’un circuit.


MAINTENANCE


Le titulaire d’un Bac Pro Microtechniques n’est pas un spécialiste de la maintenance électronique, électrotechnique, optique ou mécanique mais il doit être en mesure d’identifier la cause d’une défaillance sur des appareils intégrant ces différentes technologies.

Il doit être capable d’effectuer des opérations de maintenance préventives et correctives les plus courantes comme :

  • effectuer le changement d’une pièce mécanique ou électro-mécanique
  • refaire des connecteurs
  • faire des brasures au fer
  • nettoyer, graisser, huiler...

Il doit être capable d’établir le diagnostic d’une défaillance matérielle d’un appareil à l’aide d’outils d’aide au diagnostic tels que diagrammes causes-effets, historiques des défaillances...

CONTENUS


FORMATION TECHNIQUE


L’enseignement technologique et professionnel inclut :

  • Fabrication microtechniques particulières
  • Assemblage et montage de produits microtechniques
  • Test, validation, contrôle de conformité
  • Maintenance de produits microtechniques
  • Démarches de progrès
  • Sécurité
  • Animation, coordination d’équipes
  • Gestion

ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL


  • Français
  • Histoire – Géographie – Éducation civique juridique et sociale
  • Mathématiques – Sciences Physiques
  • Anglais
  • EPS
  • Arts Appliqués

FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL


Minimum 22 semaines sur 3 ans.

Au terme de la formation en milieu professionnel, le candidat est noté.

Cette note tient compte des compétences acquises lors des travaux réalisés en entreprise et du dossier préparé par le candidat.

QUALITÉS REQUISES

Pré-requis

Un assez bon niveau dans toutes les disciplines, en particulier en :

  • Sciences Physiques et Mathématiques
  • Français (rédaction de rapports écrits et oraux)
  • Anglais (documentations techniques, communication)

Capacités recherchées

  • Observation
  • Patience
  • Organisation
  • Méthode
  • Précision
  • Minutie
  • Habileté manuelle
  • Propreté
  • Soin
  • Goût du travail en équipe
  • Bonne perception des volumes et des formes
  • Goût pour les nouvelles technologies
  • Dessin technique

DÉBOUCHÉS

Le titulaire du BAC Professionnel Micro­techniques est susceptible d’occuper des emplois dans les domaines suivants :

  • la production microtechnique,
  • la maintenance d’appareils de petites dimensions
  • Entreprises de fabrication de produits à forte valeur ajoutée
    • Lunetterie, horlogerie, bijouterie, optique...
    • Automobile, aéronautique, aérospatiale, électronique,
    • Construction de matériel médical, laboratoires de recherche,
    • Télécommunications, Audiovisuel professionnelle
    • Hôpitaux (pour la maintenance et l’amélioration des équipements).
  • S.A.V (Service Après Vente)
  • Après quelques années d’expérience :
    • Chef d’équipe, chef d’atelier.
    • Technicien des méthodes (préparation de la fabrication).

POURSUITE D’ ÉTUDES

lien vers les page « orientation »

ENTREPRISES PARTENAIRES

La formation en microtechnique dépend beaucoup des entreprises de la région.

  • Elles accueillent nos élèves lors des périodes de formation en milieu professionnel.
  • Elles fournissent également au lycée du matériel qu’elles fabriquent ou qu’elles n’utilisent plus. Cela permet de proposer aux élèves des supports de formation réalistes lors des séances de travaux pratiques.
  • Elles aident le lycée à acquérir de nouveaux équipements par le paiement de la taxe d’apprentissage.

C’est à ce titre que nous remercions les femmes et les hommes de ces entreprises pour l’intérêt qu’ils portent à nos élèves, à leur réussite, pour le temps qu’ils nous accordent et le soutien qu’ils nous offrent.

C’est en cela que les entreprises de l’Yonne et d’un peu plus loin parfois sont nos partenaires

Documents joints


Visiteurs connectés : 0

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |